Choisir le statut LMNP en résidence gérée

Choisir le statut LMNP en résidence gérée

Statut LMNP : une option pour ne pas payer d’impôts sur les recettes locatives Investir dans la pierre en s’orientant vers un logement meublé permet pour un particulier de disposer d’une ressource financière supplémentaire. Et pour de longues années, il est possible de ne pas payer d’impôts sur les loyers perçus. LMNP : les deux […]

Statut LMNP : une option pour ne pas payer d’impôts sur les recettes locatives

Investir dans la pierre en s’orientant vers un logement meublé permet pour un particulier de disposer d’une ressource financière supplémentaire. Et pour de longues années, il est possible de ne pas payer d’impôts sur les loyers perçus.

LMNP : les deux régimes fiscaux possibles

Avant d’investir dans un logement meublé, il faut tout d’abord savoir qu’il y a deux possibilités d’être imposés lorsqu’on dispose du statut LMNP (loueur meublé non professionnel).

1. En premier lieu, et c’est le régime par défaut appliqué, les recettes locatives sont soumises à un abattement forfaitaire de 50 % lorsque le revenu annuel est sous 32.100 euros. On parle du régime fiscal micro-BIC, au forfait.
2. Sur demande avant la première déclaration de revenus qui suit l’acquisition d’un bien, il est également possible d’opter pour le régime du réel qui impose alors la tenue d’une comptabilité simple.

Par ailleurs, dans le cas d’un achat d’immobilier neuf dédié à la résidence de services (résidence étudiante, pour seniors ou touristique), il existe le dispositif fiscal Censi-Bouvard qui donne droit à la récupération de la TVA à l’achat et à une réduction d’impôts de 11 % sur le montant du logement étalée pendant 9 ans ; dispositif valable jusque fin 2016.

Comment ne pas payer d’impôts sur les loyers

Pour alléger voire supprimer sa charge fiscale sur les recettes locatives, il est nécessaire d’opter pour le régime du réel qui donne droit à la déduction des différentes charges sur le montant du loyer. Ainsi, le coût des travaux, le remboursement de l’emprunt bancaire nécessaire à l’acquisition du bien et les charges locatives usuelles sont déduits. L’amortissement du bien (prix d’achat et coût des meubles) sera également répercuté sur le loyer, aboutissant au final à un résultat négatif qui vous permet alors de ne pas payer d’impôts. En investissant dans une résidence de service gérée en LMNP, vous profiterez parallèlement de la sécurité de l’investissement. En plus de signer un bail commercial qui dure au minimal neuf ans, le gestionnaire se chargera par ailleurs de l’entretien courant des lieux et des locations. Son but étant de maximiser le taux d’occupation de la résidence LMNP. Toutes les informations sur http://www.investissementlmnp.fr

Aucune publication

Les commentaires sont fermés.